Vos moyens de paiement à Paris

Les moyens de paiement proposés par les banques sont soit le chèque, soit la carte bancaire.

Le chèque

Principe

Le chèque est un moyen de paiement où l’émetteur du chèque donne à son banquier l’ordre de verser une somme d’argent au bénéficiaire du chèque. Fourni par la banque, le chèque prend la forme d’un papier rectangulaire avec différents encarts à compléter. Le chèque est associé à un compte en banque, qui doit être provisionné au moment de l’émission du chèque (auquel cas le chèque est dit sans provision, manœuvre passible d’interdit bancaire). La validité d’un chèque est de un an et huit jours.

Délivrance du chèque

Si le chèque est un moyen de paiement courant en France, il n’est pas systématiquement associé à un compte à vue. La banque peut, si sa décision est motivée, refuser de fournir un chéquier, mais doit alors offrir des moyens de paiements alternatifs.
Pour obtenir un chéquier, il suffit d’en effectuer la demande auprès de son établissement bancaire. Celui-ci est remis soit au guichet gracieusement, soit envoyé à domicile (mais le titulaire devra alors s’affranchir des frais d’envoi).
Certaines banques peuvent facturer les chèques, même si la règle en France aujourd’hui est encore la gratuité de ce moyen de paiement.

Types de chèques

Il existe plusieurs types de chèques.

  • Le chèque barré, qui est le chèque le plus courant. Il peut être encaissable sur simple remise à la banque, à condition que le bénéficiaire dispose d’un compte bancaire.
  • Le chèque visé par la banque fournit une garantie supplémentaire au bénéficiaire : il atteste que le jour où le chèque a été visé, la somme est disponible sur le compte en banque. Cette somme n’est néanmoins pas bloquée.
  • Le chèque certifié se comporte comme le chèque visé, sauf que la somme est bloquée au profit du bénéficiaire pendant huit jours.
  • Le chèque de banque est émis par l’établissement à la demande du titulaire, qui est immédiatement débité de son montant. Payant, il offre néanmoins la meilleure garantie de paiement pour le bénéficiaire. Sa sécurité est renforcée par un filigrane, lisible par transparence comme pour les billets de banque et empêchant sa copie.

Vol ou perte de chéquier

Dans le cas d’un vol ou d’une perte du chéquier, le tout est d’agir vite pour éviter tout débit frauduleux sur son compte bancaire.

Il est possible de faire blocage au paiement d’un chèque émis dans 4 cas : vol du chèque, perte, utilisation frauduleuse du chèque ou liquidation judiciaire du bénéficiaire. Il est sinon interdit de bloquer un chèque, sous peine de sanctions pénales (5 ans d’emprisonnement et/ou 375 000€ d’amende).

Pour faire blocage, il suffit d’avertir sa banque par téléphone, et de confirmer par écrit la demande de blocage en indiquant la raison de cette décision. Il faut si possible indiquer les numéros de chèques perdus ou volés.
Le blocage est payant, les frais variant selon l’établissement.

Si la banque est fermée, vous pouvez également appeler le Centre National d’Appel des Chèques Perdus ou Volés au 08 92 68 32 08 (0,337 EUR la minute), numéro disponible 24h/24 et 7j/7. La demande de blocage sera enregistrée durant 48h ouvrées, le temps de la confirmer auprès de son agence.

Le blocage prend effet dès sa confirmation par écrit auprès de tous les guichets du réseau. Les chèques bloqués seront alors refusés et retournés à la banque du bénéficiaire.

La carte bancaire

Principe

La carte bancaire est directement reliée à un compte bancaire, et permet le retrait d’argent à partir de Distributeurs Automatiques de Billets (DAB), de payer directement ou sur internet. Son utilisation progresse de plus en plus au fil des ans, faisant d’elle le principal mode de paiement.

Délivrance de la carte bancaire

La carte bancaire est délivrée par signature de contrat avec le titulaire. Le contrat contient les conditions d’utilisation que le titulaire du compte s’engage à respecter. Des indications au sujet du plafond des retraits et du montant de la cotisation annuelle lui sont remises.

La carte bancaire est un service offert par la banque, et son prix dépend des services qui y sont liées : assurance, débit différé ou non, type de carte, plafond autorisé… Elle est émise pour une durée de deux ans, et se renouvèle automatiquement. Si vous désirez résilier le contrat, il faut un délai de préavis suffisant (2 ou 3 mois selon les banques) et en faire la demande écrite auprès de votre agence.

Type de cartes bancaires

Il existe deux types de cartes bancaires : les cartes de crédit, et les cartes de paiement.
Les cartes de retrait ne permettent que d’effectuer des retraits d’espèces dans les DAB. Il peut s’agir d’une carte monobanque (carte ne pouvant retirer des espèces qu’auprès des DAB de la banque où le compte se trouve) ou d’une carte de retrait interbancaire (carte pouvant être utilisée dans tous les DAB de France, voire à l’internationale moyennant une commission à négocier avec votre banquier)

Les cartes de paiement permettent de retirer des espèces d’un DAB, mais également de payer les achats directement auprès des commerçants disposant d’un terminal de paiement. Les cartes peuvent être soit à débit immédiat, soit à débit différé (cette option offrant une facilité de trésorerie au titulaire du compte jusqu’à la fin du mois)

Vol ou perte de sa carte bancaire

Si vous vous faites voler votre carte bancaire, veillez à agir le plus rapidement possible pour éviter tout début frauduleux sur votre compte. De même, si votre numéro de carte bancaire a été utilisé sans votre accord, n’hésitez pas à la faire annuler.

Vous avez la possibilité de bloquer votre carte bancaire dans 4 cas : perte, vol, utilisation frauduleuse de la carte ou des données liées à celle-ci (numéro de carte et code confidentiel) et de redressement ou de liquidation judiciaire du bénéficiaire du paiement.

Pour demander le blocage, vous devez avertir votre banque dès que vous vous êtes rendu compte d’une de ces situations, puis confirmer par écrit le blocage auprès de votre agence par lettre remise au guichet ou envoyée avec accusé de réception. Si vous vous faites voler votre carte bancaire, n’oublier pas de le déclarer à la police.
Si votre banque est fermée, appeler le numéro spécial du serveur vocal interbancaire, le 0 892 705 705 (0,34 EUR / mn). Ils sont joignables 24h/24 et 7j/7.

Le blocage effectué, votre responsabilité est entièrement dégagée. Si vous contacter rapidement votre banque pour bloquer votre carte, les dépenses effectuées avant le blocage sont prises en compte au-delà d’une franchise de 150€ qui reste à votre charge.
Si vous avez agi avec négligence ou si vous avez commis une fraude, vous serez responsable financièrement et ne serez remboursé par votre banque que d’une fraction de la somme volée.

Dénoncer une carte frauduleuse

Vous pouvez contester par écrit tout paiement réalisé sans utilisation de votre carte à distance. (achat par internet…). Votre responsabilité sera alors dégagé dans la mesure où le dispositif de sécurité (code confidentiel) n’a pas été utilisé, ou si la carte a été détournée à votre insu, ou encore si elle a été contrefaite. A partir de la date de l’opération frauduleuse, vous disposez de 13 mois pour effectuer votre réclamation, même s’il est conseillé d’agir sans tarder pour augmenter les chances de trouver le fraudeur. Les sommes qui vous sont débitées vous sont alors recréditées dès que votre agence a reçu votre contestation. Les frais vous ayant été imputées peuvent également vous être remboursés.