Le découvert bancaire

Principe

Le découvert bancaire est une facilité de paiement négocié, ou accordée, avec votre banquier. Le montant négocié est réglée par le banquier, qui en exige après le remboursement augmenté d’intérêts spécifiques appelés agios.
Il existe deux types de découverts : le découvert occasionnel et le découvert permanent.

Découvert occasionnel

Le découvert occasionnel est accordé par la banque pour certaines situations sans accord du titulaire du compte. C’est une tolérance variant en fonction de vos conditions spécifiques (ancienneté, revenus, nombre d’incidents antérieurs…) et n’est pas forcément renouvelé par la banque si une situation similaire se produit à l’avenir.

Découvert permanent

Le découvert permanent est une facilité de caisse négociée contractuellement. Elle est souvent proposée à l’ouverture du compte par un contrat fixant la limite du découvert (plafonnée à 50% des revenus mensuels), la durée de celui-ci (variant la plupart des cas entre 1 et 15 jours) et le montant des agios.
En cas de découvert plus important et couvrant une durée supérieure à 3 mois, le découvert se transforme en crédit. La banque doit alors vous remettre une offre préalable de crédit et respecter les conditions légales s’appliquant au crédit à la consommation.

Coût du découvert

La possibilité de découvert permanent peut-être un service facturé ou offert, selon vos relations avec votre banque. Le découvert est néanmoins soumis à des agios, fixés par la banque, et dont le taux ne peut être supérieur au taux de l’usure. Le titulaire doit être préalablement mis au courant du taux des agios, le taux d’intérêt légal s’appliquant à défaut.